samedi 15 juin 2013

Histoire d'eau

La mise en page, c'est vraiment pas mon truc. 

Enfin, chose promise, chose due, l'élément manquant de mes dossiers graphiques: la fameuse histoire courte demandée par Estienne. Alors oui c'est un peu osé, mais bon, je l'ai pas envoyé à Sainte-Geneviève non plus. 
Vous aurez reconnu les fabuleuses paroles de la nuit je mens d'Alain Bashung que j'ai choisi d'interpréter très librement puisque, selon les propres dires de Jean Fauque, ce n'est pas du tout le sens de la chanson. Mais bon. On va pas chinoiser comme on dit chez nous.  

Et sinon, je suis prise en DMA cinéma d'animation à l'ESAAT de Roubaix. 
(Oui cette désinvolture est feinte. En vrai quand j'ai su, j'ai sautillé sur place pendant 20min en poussant des cris d'hermine)




3 commentaires:

  1. Top top. Dis, la fin est-elle celle que je crois?
    haha.
    les couleurs sont top.

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment sympa ton travail !
    à la rentrée prochaine

    RépondreSupprimer